image d'accueil House on Haunted Hill

The House on Haunted Hill

Pour l’exposition “Cinéma et Humour noir” autour du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2017, j’ai réalisé cette maquette inspirée de loin en loin du film House on Haunted Hill (William Castle, 1959).
Il s’agit d’une bande dessinée en volume dont chaque pièce est une case.

vue de profil de la maquette
La maquette fait environ 90 cm de côté, 15 cm de profondeur et comporte une lumière dans chaque pièce.

La maison est donc une BD qui se lit de gauche à droite (pièce à pièce) et de haut en bas (on passe à l’étage inférieur pour lire la suite).

vue de facede la maquette
La maquette vue de face

L’histoire est inspirée d’un genre (whodunit) dont on pourrait peut-être trouver l’origine dans le Dix Petits Nègres d’Agatha Christie.
Il s’agit généralement d’une série de meurtres dans un espace clos – typiquement une maison bourgeoise – dont le coupable reste inconnu jusqu’à la toute fin. Il fait toutefois plus ou moins visiblement partie de l’assemblée.
Parmi les thèmes que je voulais illustrer, il y a la diversité des armes employées pour les meurtres et le fameux flegme britannique dont ne se départissent jamais les futures victimes.

Storyboard House on haunted Hill
Le storyboard 2D de la maquette

Malheureusement, il me semble impossible de permettre la lecture de l’ensemble par le biais de photos. J’ai joint l’image de mon storyboard ci-dessus pour en donner une idée.
Par exemple, si la BD se lit de façon traditionnelle, certains événements peuvent se lire verticalement aussi : la décapitation de Mister Pruplebrow dans la case en haut à droite cause la crise cardiaque du Docteur Bluebosom dans la case en dessous.
Aussi, miss Redcrotch (case en haut à gauche) fait une chute à travers les fenêtres sur toute la hauteur de la maison.
Ou encore, une victime tombe dans une trappe et vient s’empaler avec un autre personnage dans l’avant-dernière case.

Case-1
Miss Redcrotch, la première victime
case-2
Le tueur masqué, Miss Redcrotch et le juge Pinkbottom qui meurt pendu dans la case du dessous
case-3
Miss Redcrotch se précipite vers sa fin. Elle fera une chute de trois étages
case-5
Mister Purplebrow sous la guillotine tandis que le tueur se dirige par la fenêtre pour progresser d’étage à étage
Le corps du juge tombe dans le salon à travers une trappe. Les personnages présents comprennent qu’un tueur est à leur poursuite
case-9
Le meurtre machiavélique du docteur Bluebosom par arrêt cardiaque. Le tueur rit derrière la fenêtre
case12-13
Double meurtre. Le tueur utilise le porte-drapeau qui se situait derrière la fenêtre. On peut voir la pauvre Miss Redcrotch tomber derrière la fenêtre.
case-16
La maison est piégée : un mécanisme actionne une trappe…
case-20
…qui déclenche aussi d’autres mécanismes comme des escaliers dont les marches se couchent (voir ci-dessous).
case-22
La tombe d’Elizabeth Blackbelly, la clé de l’histoire

Quoiqu’elle ne soit pas explicite, on peut deviner l’intrigue générale : les membres présents dans la maison sont les membres d’un jury qui a fait condamner à mort une innocente : Elizabeth Blackbelly. Le juge devait mourir le premier. On peut supposer que le tueur est le mari d’Elizabeth.

case-0
Mister Blackbelly, le tueur

Parce que je suis un fan de Dario Argento, je voulais reprendre la technique qu’il a utilisé dans Profondo Rosso et Phenomena : dévoiler le tueur dès le début sans que le spectateur ne s’en rende tout à fait compte. Cette fenêtre se situe tout en haut à gauche de la maison, sur le toit.

caseFinale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *